Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 23 avril 2011

Les biscottes de la discorde

Convocation en Mairie avec le 1er adjoint, Victor et le Maire !


LE MAIRE : Dites monsieur le premier adjoint, vous avez convoqué Victor comme je vous l’ai demandé.

LE PREMIER ADJOINT : C’est fait, il m’a dit qu’il arrivait de suite.

LE MAIRE : D’accord, donc je vais devoir l’attendre encore une heure.

VICTOR : Bonjour, monsieur le maire, vous m’avez fait demander.

LE MAIRE : Déjà... Mais on se croirait à Lourdes...

VICTOR : Et c’est pour me dire ça que vous me dérangez alors que j’avais pas fini ma biscotte de casse-croûte d’après le déjeuner juste avant ma deuxième pause de la demi-journée !

LE MAIRE : Justement, Victor. J’en ai marre de vos biscottes, on vient de réparer la photocopieuse et elle était bourrée de miettes de biscottes.

VICTOR : Ha ? Les miettes, c’est le problème avec les biscottes. Tenez, tout à l’heure pendant mon casse-croûte dans votre bureau avant d’attaquer de vider votre poubelle, j’ai voulu mettre deux biscottes l’une sur l’autre pour que ce soit plus solide en tartinant le beurre... Et ben, elles ont explosé toutes les deux dans votre tiroir !

LE MAIRE : Et voilà... Et après on s’étonne qu’il y ait des fourmis !

VICTOR : Ah, ça, les fourmis c’est un problème avec les miettes des biscottes. Tenez, tout à l’heure, avant de mettre la poudre contre les fourmis au guichet de la secrétaire, j’ai tartiné une biscotte mais elle m’a échappé. Et en voulant la rattraper elle s’est cassée dans ma main.

LE PREMIER ADJOINT : Et bien j’entends déjà crier la secrétaire !

VICTOR : Surtout que du coup, j’ai fait aussi tomber la plaquette de beurre et que quand le téléphone a sonné, j’ai marché dessus...

LE MAIRE : Ah bon... Et après ?

VICTOR : Après j’ai réussi à beurrer une biscotte comme il faut, et je l’ai jeté de suite. Parce que vu la chance que j’ai aujourd’hui je me suis dit : celle là, si tu la manges, tu t’étouffes.

Les commentaires sont fermés.