Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

jeudi, 17 février 2011

Spéléo Concouillargaise !

GWENDOLINE : Non, non, non, non, non, Monsieur le Maire. Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec vous !

LE MAIRE : Comment ça Gwendoline ? Vous m’abandonnez !

GWENDOLINE : Oui, oui, oui ! Je me désolidarise. Parce que je sais comment ça va se passer : Il va falloir quelqu’un pour faire le baptême du trou et comme personne ne va vouloir, ça va me tomber dessus.

LE MAIRE : Mais non... N’ayez pas peur ! Tiens, je suis sur que votre fils Kevin sera d’accord pour pénétrer dans le trou !

GWENDOLINE : Quoi ? Mon fils ! Ca non ! Il n’est même pas majeur !

LE MAIRE : Et alors, on n’a pas besoin d’être majeur pour faire de la spéléologie... Non Gwendoline, croyez moi. Ce rassemblement de spéléologues durant une semaine à Concouillargues pour découvrir le sous sol du village est une aubaine... Ca fera une animation !

GWENDOLINE : Mais enfin, mais qu’est ce que vous espérez ? Qu’ils découvrent du pétrole... Pour pouvoir racheter les stocks de sel que votre imbécile de premier adjoint a vendu à la ville de Paris alors qu’on annonce une alerte orange à la neige à Concouillargues ?

LE MAIRE : Non bien sur, mais pourquoi pas des grottes préhistoriques. Notre sous sol renferme peut être des vestiges du crétacé inférieur

GWENDOLINE : Pourquoi, vous trouvez qu’on n’a pas assez de crétinacés supérieurs en surface ? Tenez, la dernière fois qu’un spéléologue est venu dans le village il a discuté une heure avec la secrétaire de mairie et on ne l’a plus jamais retrouvé.

LE MAIRE : C’est normal, il a voulu lire dans ses pensées et ça c’est un gouffre que personne ne pourra jamais explorer...

GWENDOLINE : Non, non, non, En plus, vous savez comme ils sont... J’entends déjà les sarcasmes au bistrot du village !

LE MAIRE : Ecoutez, Gwendoline. Si c’est que ça : Je vous jure que le premier qui demande en apprenant la visite de spéléologues s’il y aura votre gynécologue... Je lui fous un PV pour injure !

Les commentaires sont fermés.