Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

dimanche, 07 novembre 2010

La Messe à Concouillargues

La toujours très dynamique responsable de la culture à Concouillargues attend le curé pour préparer la messe de dimanche !


Gwendoline : Ah, vous voilà Monsieur le Curé... Oui, oui, oui, oui... Je vous attendais parce que Monsieur le Maire m’a mandatée !

Le curé : Monsieur le maire, un amant... daté ! Mais alors il faut vous confesser ma fille !

Gwendoline : NON, NON, NON, NON... Je n’ai pas dit que Monsieur le maire était mon amant et que ça datait, j’ai dit qu’il m’avait mandatée !

Le curé : Ah, excusez-moi, ma fille. Vous savez je suis tout perturbé.

Gwendoline : Oui, oui, oui... je vois et en plus d’être perturbé, vous êtes en retard !

Le curé : En vérité je vous le dis... Radarum circulationaré in Nationalum respectum Limitaré à 90... Flicaré piege à Couillum!

Gwendoline : Ne m’en parlez pas monsieur le curé. Moi même, pour ne pas téléphoner en conduisant, je conduis sans lunettes, comme ça, quand ça sonne, je ne trouve pas mon téléphone et je ne réponds pas !

Le curé : C’est sage ma fille! Car la police est partout et du coup, si les voies du seigneur sont impénétrables, les voies autoroutières sont infréquentables. Adieu ma fille.

Gwendoline : Mais, monsieur le curé, et l’hommage aux poilus de la guerre de 14-18 ?

Le curé : Pas de problème, il y en aura un. Mais pour l’heure il faut que j’aille à la gendarmerie j’en suis à moins trois points sur mon permis.

Gwendoline: Mais Monsieur le Curé, vous aussi, vous êtes le seul du village à ne pas boire d’alcool, alors forcément vous perdez des points !

Le curé : Enfin ma fille. Éclairez-moi : en buvant, les autres évitent de perdre des points ?

Gwendoline : Ben oui, comme ils sortent du bistrot, saouls comme des vaches, ils ne trouvent pas leurs voitures et ils rentrent à pied !

07:29 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.