Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

samedi, 30 octobre 2010

Un Verre, ça va...

Le patron du bar de Concouillargues a des problèmes avec la marée chaussée locale  et du coup, tout le bistrot s’anime.


Le patron du bar de Concouillargues a des problèmes avec la marée chaussée locale  et du coup, tout le bistrot s’anime.

Le patron : Et ben qu’ils y viennent, qu’ils y viennent, les gendarmes, les flics, les CRS, l’armée et même Hortefeux si il veut, qu’ils y viennent.

Claude : Ouh ! Et ben toi quand tu t’énerves, tu t’énerves !

Le patron : Je ne m’énerve pas, je défends ma liberté d’expression. Ils l’ont fait pour les lunettes, je ne vois pas pourquoi je le ferais pas pour mon bistrot ! Je suis un patron honnête et pas corrompu !

Gwendoline : Oui, oui, oui, mais on peut être honnête et pas corrompu et faire une bêtise de temps en temps !

Le patron : Ce n’est pas une bêtise ! Ils l’ont fait pour les lunettes, je ne vois pas pourquoi je ne le ferais pas pour mon bistrot !

Gwendoline : Oui, oui, oui... Mais pour un bistrot, c’est pas pareil, c’est considéré comme une incitation à la consommation d’alcool.

Claude : Et oui, mais c’est ce qui le fait vivre la consommation d’alcool.

Gwendoline : Oui, oui, oui, mais vous savez combien il y a de morts chaque année à cause de l’alcool ?

Le patron : Et vous, vous savez combien il y a de naissances chaque année grâce à la consommation d’alcool ?

Claude : Rien que moi, si mon père n’était pas rentré bourré, un soir !

Le patron : Voilà ! Bel exemple ! Alors, rien à faire. Ils l’ont fait pour les lunettes, je ne vois pas pourquoi je le ferais pas pour mon bistrot ! Pourquoi qu’ils auraient le droit à la télé et pas moi ?

Claude : Ouh, mais calme toi, qu’est ce qu’ils ont fait à la télé ?

Gwendoline : Ils ont fait une publicité pour les lunettes qui annonce le second verre à un euro. Mais c’est pas pareil.

Le patron : Si c’est pareil, Ils l’ont fait pour les lunettes, je ne vois pas pourquoi je le ferais pas pour mon bistrot ! C’est pour ça que j’ai écrit en gros à l’entrée du bistro le second verre à un euro ! Voilà !

Les commentaires sont fermés.