Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

lundi, 25 octobre 2010

Le Pape à Concouillargues !

Le maire de Concouillargues est en grande conversation avec le curé au sujet d’une affaire qui le préoccupe et d’une mystérieuse lettre...


LE MAIRE : Alors Monsieur le Curé, vous l’avez enfin reçu cette lettre ?

LE CURÉ : En vérité, je vous le dis, monsieur le maire : « lettrum afranchissum, boitolétré, remplissum in factorum en grévum !

LE MAIRE : Arrêtez votre charabia, monsieur le curé, j’y perds mon latin, et donnez moi ma réponse, ca fait déjà quinze jours que j’attends !

LE CURÉ : Je le sais, mon fils, je le sais... Vous avez fait votre demande d’audience auprès du pape, le jour de la visite de Nicolas Sarkozy à sa sainteté, mais si les voies du seigneur sont impénétrables, les voies du courrier sont impondérables !

LE MAIRE : Et bien alors, téléphonez lui, à votre Benoit, ou envoyez lui un texto... C’est quand même pas compliqué de savoir si, en tant que maire de Concouillargues, je ne pourrais pas, comme Nicolas Sarkozy, discuter le bout de gras avec ce monsieur Seize !

LE CURÉ : On ne discute pas le bout de gras avec le pape, mon fils, on a un entretien avec l’héritier de Saint Pierre !

LE MAIRE : Oui et ben c’est pareil hein... Tenez, moi ma femme, quand je l’ai connu, elle avait deux seins en pierre et maintenant j’ai hérité de deux bouts de gras !

VICTOR : Monsieur, le curé, monsieur le curé... Je viens de retrouver une lettre pour vous en faisant mon nettoyage ! C’est à dire que comme ca venait du Saint Siège, cet abruti de facteur il l’a posé sur la cuvette du wc public !

LE CURÉ : Ah ! Deo gracias alléluia, rendons grâce à Dieu et à la Poste, c’est votre réponse mon fils. Et c’est…. non ! Le pape vous fait savoir qu’il ne peut pas passer son temps à recevoir tous les clowns de France. Je comprends votre déception monsieur le Maire, mais qu’est ce que vous allez faire ?

LE MAIRE : Une autre demande. Parce que je suis comme Jésus sur sa croix, je ne veux pas baisser les bras !

Les commentaires sont fermés.